a.gardes_gif.gif
PORTRAIT-DE-NONG-ROSE-CHEZ-ELLE.jpg
11.JPG
Portrait de Nong Rose chez elle & Figures de pouvoir

EXPOSITIONS DE OCTOBRE 2021 A MAI 2022

Place Karl Ferdinand Braun

"Une nouvelle bâche de 5×6 m a été accrochée place Karl Ferdinand Braun, sur le pignon de la Maison de l’image. Il s’agit d’une photographie de la championne de boxe Nong Rose prise par Alicia Gardès.

Une belle perspective. Une place ouverte, au croisement d’une crèche, d’une école d’architecture et d’une maison de l’image. Des graffitis, des vélos, quelques arbres. Une sorte de non-lieu. Depuis mai 2021, Stimultania affiche de gigantesques photographies sur la place pour en faire un lieu de débats, de discussions, tout en veillant à la beauté des propositions plastiques.

Dans cette photographie de 5×6 m, issue de la série Rose in the fighters kingdom, Alicia Gardès questionne les normes de genre oppressives dans la pratique du sport de compétition. La photographie permet deux niveaux de lecture : un premier niveau esthétique et plastique, un second niveau – accessible avec la légende – plus politique. En regard de cette installation, Alicia Gardès mènera des ateliers avec un groupe de jeunes femmes du foyer Notre Dame autour de la thématique Figures de pouvoir."

Rue Kageneck - Vitrines de Stimultania

En écho à cette œuvre dans l’espace public, Stimultania invite Alicia Gardès a prolonger ses réflexions avec des jeunes femmes du Centre Rosa Parks, service du Foyer Notre Dame. Ensemble, elles se questionnent autour de la thématique “Figures de pouvoir”. Une phrase émerge : « Le vrai pouvoir c’est d’être écoutée et d’écouter les autres ». Accompagnées par l’artiste, jouant avec des systèmes de miroirs, les participantes s’inspirent de livres d’histoire de l’art et de photographie, pour fabriquer des images, explorant les relations de pouvoirs entre le photographe et son modèle.

IMG_20220308_185423-copie-1024x682.jpg
_MG_8638 basse def copie.JPG

© Alicia Gardès, Beatricia Lokame Besala et Nedjma Abdulaye